— 07. 05. 2024
— 07. 05. 2024

Flash : Philippe Triem dix-neuvième en Martinique

Philippe Triem (Pour un Sourire d’Enfants) est le dix-neuvième à franchir la ligne d’arrivée de la Cap-Martinique ce lundi 6 mai à 23h35m17s (locale). Le skipper solo a mis 22 jours, 14 heures, 35 minutes et 17 secondes pour parcourir les 3 800 milles entre La Trinité-sur-Mer (Morbihan) et Fort-de-France (Martinique).

Sa réaction

Cap-Martinique : Quel est votre premier sentiment une fois arrivé en Martinique ?

Philippe : C’est bon. C’est bon d’être arrivé et d’avoir fini cette course qui était passionnante et excitante.

C-M : D’un point de vue sportif, qu’est-ce qui vous a marqué ?

Philippe : Le passage de la Corogne m’a marqué, ensuite le premier bord vers Madère, qui m’a fait pensé au Fastnet, avec peut-être des vagues aussi grosses mais une houle plus longue. C’était très éprouvant pour le matériel et pour l’homme mais c’était aussi très intéressant parce qu’il y avait du vent et beaucoup de mer. Après il y a quand même beaucoup de plaisir, de glissades sous spi.. Cette course c’est un cadeau.

C-M : Que retenez-vous de cette course à chaud ?

Philippe : Le plaisir. Et je pense à tous ceux qui m’ont soutenu. Je pense aussi évidemment à Philippe que l’océan à pris et évidemment c’est quelque chose qui compte et qui choque aussi. Je pense aussi à ma famille qui m’a suivi pendant toute la course. Je crois que je n’ai jamais eu une note de téléphone iridium aussi élevée que celle-ci. Je pense à tous les amis de La Rochelle dont une partie est là et une autre partie est à La Rochelle et qui nous a préparés, soutenus et encouragés. Et je pense au plaisir que j’ai pu prendre à bien naviguer. Je fais un résultat qui est bien donc je suis content et surtout j’ai bien navigué.

C-M : Qu’allez-vous faire maintenant ?

Philippe : Là j’ai envie de faire la fête avec tout le monde !

PARTAGER L’ARTICLE

+ d’actualités

  • — 13. 05. 2024

    La seconde édition de la Cap-Martinique s’achève aujourd’hui avec l’arrivée de Marine et Sébastien Péjoan, 51ème et dernier concurrent de cette seconde édition. Thibaut Derville et Jean-Philippe Cau, co-organisateurs [...]