#69 - Duo - Sun Fast 3300

Adrien Follin

Adrien_Folin

Robin Follin

robin_folin

 

Les deux frères, Adrien et Robin Follin, ont mouliné dans leurs têtes l’idée de faire une transat ensemble et, pourquoi pas, la Cap-Martinique. Ils ont trouvé le bateau qui leur convient et le préparent activement.

Adrien, 42 ans, donc l’ainé, installé sur la presqu’ile de Saint Tropez comme chef d’entreprise, navigue depuis plus de vingt ans, surtout en Méditerranée : Giraglia, Tour de Corse, et de nombreuses autres “classiques”. Il courre aussi le dernière Transquadra en double. 

C’est lui qui a mis son plus jeune frère, Robin, aujourd’hui 25 ans, sur un optimist dès son plus jeune âge. Le talent a parlé et très vite Robin se distingue et est repéré comme un jeune prometteur dans le circuit voile. Plusieurs fois champion d’Europe en match racing  et du monde en SB 20, Robin devient accro à la voile. Deux podiums sur le Tour Voile, et choisi comme barreur de l’AC 45 du défi français lors de la dernière “youth America’s Cup”, Robin défie les autres nations sur les eaux turquoises des Bermudes. Mais 3 bouées ne suffisent pas, pense-t-il, à faire un grand marin, et, à son corps défendant, il participe à une solitaire du Figaro. Hélas les crises sanitaires lui barrent la route du professionnalisme et il revient dans le monde des amateurs, travaillant par ailleurs dans la déco. 

Une course off shore de longue haleine le tente, et La Cap-Martinique devient un défi passionnant pour ces deux frères qui veulent se mesurer en toute humilité aux multi récidivistes de l’exercice. 

 

Adrien_Folin
robin_folin

Adrien Follin

Robin Follin

Les deux frères, Adrien et Robin Follin, ont mouliné dans leurs têtes l’idée de faire une transat ensemble et, pourquoi pas, la Cap-Martinique. Ils ont trouvé le bateau qui leur convient et le préparent activement.

Adrien, 42 ans, donc l’ainé, installé sur la presqu’ile de Saint Tropez comme chef d’entreprise, navigue depuis plus de vingt ans, surtout en Méditerranée : Giraglia, Tour de Corse, et de nombreuses autres “classiques”. Il courre aussi le dernière Transquadra en double. 

C’est lui qui a mis son plus jeune frère, Robin, aujourd’hui 25 ans, sur un optimist dès son plus jeune âge. Le talent a parlé et très vite Robin se distingue et est repéré comme un jeune prometteur dans le circuit voile. Plusieurs fois champion d’Europe en match racing  et du monde en SB 20, Robin devient accro à la voile. Deux podiums sur le Tour Voile, et choisi comme barreur de l’AC 45 du défi français lors de la dernière “youth America’s Cup”, Robin défie les autres nations sur les eaux turquoises des Bermudes. Mais 3 bouées ne suffisent pas, pense-t-il, à faire un grand marin, et, à son corps défendant, il participe à une solitaire du Figaro. Hélas les crises sanitaires lui barrent la route du professionnalisme et il revient dans le monde des amateurs, travaillant par ailleurs dans la déco. 

Une course off shore de longue haleine le tente, et La Cap-Martinique devient un défi passionnant pour ces deux frères qui veulent se mesurer en toute humilité aux multi récidivistes de l’exercice.