#56 - Duo - JPK 10.10

Tristan de Witte

tristan-de-witte

Antoine Ricardou

antoine-ricardou-1

 

Tristan De Witte, 41 ans, dirige un groupe d’entreprise de luminaires. Il a connu la Trinité-sur-mer dès son enfance… et le virus de la mer l’a piqué. Aujourd'hui, basé à Paris,  il n’hésite pas à faire partager ce bonheur de découvrir la navigation à ses équipes.

Antoine Ricardou, 6 ans de plus, architecte et créateur d’une agence de design basée à Paris et New-York, a lui beaucoup navigué et régaté sur toutes les mers du globe dès l’adolescence mais aurait aimé aller plus loin encore si les aléas de la vie ne l’avaient emmené sur d’autres voies. Pourtant il continuait à rêver d’une course transatlantique en équipage réduit !

Antoine et Tristan ont choisi la Cap-Martinique pour leur première expérience de course en double sur l’Atlantique.

Leur esprit de compétition prononcé, leur sens de l’organisation, leur soif d’aventure mais surtout leur volonté de construire une belle amitié leur a fait parcourir le chemin nécessaire pour acquérir le bon bateau, s’entraîner et être sur la ligne de départ en avril 2021.

Une belle histoire pour ces deux pères de famille qui navigueront à fond ! 

Tristan de Witte et Antoine Ricardou soutiennent l’association nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant !

Les enjeux environnementaux et sociétaux sont plus que jamais au cœur des préoccupations de chacun. Cependant, le monde économique tarde à adapter son modèle à ces questions qui remettent en cause nos choix structurels des dernières décennies.

Les savoir-faire d’excellence manufacturiers incarnés par les Entreprises du Patrimoine Vivant constituent un socle essentiel au redéploiement d’une industrie locale. Cette industrie sera seule capable de subvenir à nos besoins dans le respect des enjeux environnementaux du XXI siècle qui nous imposent, à l’échelle mondiale, de produire et consommer local.

Pour la Cap-Martinique Tristant de Witte et Antoine Ricardou soutiennent ainsi l’Association Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant qui portent cette idée depuis sa création il y a 15 ans. Soutenir les Entreprises du Patrimoine Vivant, c’est :

- Soutenir le redéploiement des savoir-faire rare et la haute qualité de fabrication en limitant le recours à des biens à obsolescence rapide

- Soutenir l’emploi pérenne sur nos territoires

- Soutenir une économie à faible empreinte carbone en limitant les transports

tristan-de-witte
antoine-ricardou-1

Tristan de Witte

Antoine Ricardou

Tristan De Witte, 41 ans, dirige un groupe d’entreprise de luminaires. Il a connu la Trinité-sur-mer dès son enfance… et le virus de la mer l’a piqué. Aujourd'hui, basé à Paris,  il n’hésite pas à faire partager ce bonheur de découvrir la navigation à ses équipes.

Antoine Ricardou, 6 ans de plus, architecte et créateur d’une agence de design basée à Paris et New-York, a lui beaucoup navigué et régaté sur toutes les mers du globe dès l’adolescence mais aurait aimé aller plus loin encore si les aléas de la vie ne l’avaient emmené sur d’autres voies. Pourtant il continuait à rêver d’une course transatlantique en équipage réduit !

Antoine et Tristan ont choisi la Cap-Martinique pour leur première expérience de course en double sur l’Atlantique.

Leur esprit de compétition prononcé, leur sens de l’organisation, leur soif d’aventure mais surtout leur volonté de construire une belle amitié leur a fait parcourir le chemin nécessaire pour acquérir le bon bateau, s’entraîner et être sur la ligne de départ en avril 2021.

Une belle histoire pour ces deux pères de famille qui navigueront à fond ! 


Tristan de Witte et Antoine Ricardou soutiennent l’association nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant !

Les enjeux environnementaux et sociétaux sont plus que jamais au cœur des préoccupations de chacun. Cependant, le monde économique tarde à adapter son modèle à ces questions qui remettent en cause nos choix structurels des dernières décennies.

Les savoir-faire d’excellence manufacturiers incarnés par les Entreprises du Patrimoine Vivant constituent un socle essentiel au redéploiement d’une industrie locale. Cette industrie sera seule capable de subvenir à nos besoins dans le respect des enjeux environnementaux du XXI siècle qui nous imposent, à l’échelle mondiale, de produire et consommer local.

Nous soutenons ainsi l’Association Nationale des Entreprises du Patrimoine Vivant qui portent cette idée depuis sa création il y a 15 ans. Soutenir les Entreprises du Patrimoine Vivant, c’est :

- Soutenir le redéploiement des savoir-faire rare et la haute qualité de fabrication en limitant le recours à des biens à obsolescence rapide

- Soutenir l’emploi pérenne sur nos territoires

- Soutenir une économie à faible empreinte carbone en limitant les transports