#32 - Duo - JOD 35

Olivier Troussel

Olivier-Troussel

Benoît Baucher

Benoit-Baucher

Leur terrain de jeu est cette magnifique baie de Morlaix qu’ils connaissent par coeur et aiment tant ! Cette fois ils en sortiront pour aller rejoindre une autre très belle baie : celle de Fort-de-France. 

Olivier Troussel et Benoît Baucher, 42 ans chacun, sont originaires du Finistère et passent leur temps sur l’eau ou presque ! Il sont “piqués par la mer” et ont le privilège de mêler métier et passion, en hommes engagés.

Olivier, ancien pêcheur, marin de commerce, travaille aux phares et balises et est aussi patron de la vedette SNSM de Plougasnou. Benoît est pompier, spécialisé dans les secours en mer.

Navigant régulièrement ensemble, à l’annonce de la création de la Cap-Martinique, les deux amis sautent sur l’opportunité et se lancent, avec l’appui de leurs proches, dans la course : une aventure à la fois humaine et sportive !

Olivier Troussel et Benoît Baucher soutiennent Nidcap !

Nidcap c’est une façon d’aborder les soins des grand prématurés en incluant les parents et  plusieurs petites techniques dans la prise en charge de l’enfant. Cette méthode, créée par le docteur Heidelise Als,  a vu le jour aux État Unis dans les années 90. 

Précurseur en France, le CHU de Brest a adopté cette méthode innovante dès 1998 et l’enseigne aux soignants européens. Les soignants veillent ainsi à accompagner et autonomiser le bébé et sa famille tout au long de l'hospitalisation.

Et les résultats attestent l'efficacité du programme : diminution de la durée d'hospitalisation, amélioration de la respiration et des capacités motrices, neuro-végétatives et comportementales, bien-être de l'enfant, respect et renforcement du lien parental, plus grande satisfaction du personnel … 

Benoit Baucher est papa d’un très grand prématuré né en mai. Il avait alors cherché une asso à Brest qui aiderait au mieux sa famille lors de l’hospitalisation de son fils . C’est ainsi qu’il a découvert Nidcap au CHU de Brest. Il a alors eu une très bon contact avec Nidcap et sa méthode incluant les parents dans le développement et les soins de son fils. Ca lui a donc paru une évidence de faire la Cap-Martinique pour cette association et d’emmener ainsi Olivier Troussel dans l’aventure. C’est même pour eux une motivation supplémentaire pour réussir la traversée !

Olivier-Troussel
Benoit-Baucher

Olivier Troussel

Benoît Baucher

Leur terrain de jeu est cette magnifique baie de Morlaix qu’ils connaissent par coeur et aiment tant ! Cette fois ils en sortiront pour aller rejoindre une autre très belle baie : celle de Fort-de-France. 

Olivier Troussel et Benoît Baucher, 42 ans chacun, sont originaires du Finistère et passent leur temps sur l’eau ou presque ! Il sont “piqués par la mer” et ont le privilège de mêler métier et passion, en hommes engagés.

Olivier, ancien pêcheur, marin de commerce, travaille aux phares et balises et est aussi patron de la vedette SNSM de Plougasnou. Benoît est pompier, spécialisé dans les secours en mer.

Navigant régulièrement ensemble, à l’annonce de la création de la Cap-Martinique, les deux amis sautent sur l’opportunité et se lancent, avec l’appui de leurs proches, dans la course : une aventure à la fois humaine et sportive !

Olivier Troussel et Benoît Baucher soutiennent Nidcap !

Nidcap c’est une façon d’aborder les soins des grand prématurés en incluant les parents et  plusieurs petites techniques dans la prise en charge de l’enfant. Cette méthode, créée par le docteur Heidelise Als,  a vu le jour aux État Unis dans les années 90. 

Précurseur en France, le CHU de Brest a adopté cette méthode innovante dès 1998 et l’enseigne aux soignants européens. Les soignants veillent ainsi à accompagner et autonomiser le bébé et sa famille tout au long de l'hospitalisation.

Et les résultats attestent l'efficacité du programme : diminution de la durée d'hospitalisation, amélioration de la respiration et des capacités motrices, neuro-végétatives et comportementales, bien-être de l'enfant, respect et renforcement du lien parental, plus grande satisfaction du personnel … 

Benoit Baucher est papa d’un très grand prématuré né en mai. Il avait alors cherché une asso à Brest qui aiderait au mieux sa famille lors de l’hospitalisation de son fils . C’est ainsi qu’il a découvert Nidcap au CHU de Brest. Il a alors eu une très bon contact avec Nidcap et sa méthode incluant les parents dans le développement et les soins de son fils. Ca lui a donc paru une évidence de faire la Cap-Martinique pour cette association et d’emmener ainsi Olivier Troussel dans l’aventure. C’est même pour eux une motivation supplémentaire pour réussir la traversée !