#40 - Solo - Sun Fast 3600

Philippe Triem

Philippe-Triem

Philippe Triem, 59 ans, a longtemps navigué “tranquille” avant de se prendre au jeu de la régate, de s’entraîner avec le team de la Rochelle et leur coach, poussé par une furieuse envie de réussir.

Ce chef d’entreprise n’a rien laissé au hasard depuis sa décision de courir au large et en solo et n’hésite pas à dire sa gratitude à ceux qui lui ont permis de se former; la solidarité des marins n’est pas un vain mot.

Philippe pourrait même devenir lyrique quand il cherche les mots pour exprimer sa joie d’être en mer et son défi de traverser l’atlantique. 

Il le fera en portant les couleurs de l’association “The SeaCleaners”, que promeut également Laurent Bourgnon, une référence ! Valoriser cette cause, préserver notre planète est ressenti comme un devoir par Philippe. 

Il a hâte d’en découdre sur l'océan, d’y mettre son coeur, son talent, son humanité pour affronter les éléments et courir avec les copains… qui seront aussi des concurrents !

“comment ne pas succomber à l’appel impétueux de la Cap-Martinique, comment ignorer la douceur de la claque du vent sur mon visage et la brutale caresse de la vague sur la coque” nous disait-il en s’inscrivant. Des mots magnifiques pour une détermination sans faille.



Philippe Triem soutient The SeaCleaner !


L’histoire de l’engagement de Philippe au côté de The Sea Cleaner commence par la rencontre en Novembre 2018 avec Yvan Bourgnon, fondateur et David Taieb, Directeur du développement. Déjà sensibilisé à la cause environnementale par sa proximité avec le projet global 314, ayant pour vocation  de permettre à tous de contribuer aux changements nécessaires à l’émergence d’un monde meilleur, il est donc prêt à embrasser leur cause et celle des océans.

The sea Cleaners est une association qui a pour projet de construire le Manta. Le Manta, le premier navire hauturier capable de collecter et de traiter en flux continu de grandes quantités de macro-déchets plastiques flottant à la surface des océans, tout en menant des missions scientifiques et en réalisant des actions de sensibilisation du public et de promotion de l’économie circulaire. De par la combinaison des technologies de propulsion, de production d’énergies de sources renouvelables ou de valorisation des déchets, et les missions auxquelles il est destiné, le MANTA est un navire unique et complexe.

The SeaCleaners, avec le projet Manta, s’engage au-delà de la seule solution opérationnelle innovante. Leur vision pour la préservation des océans est globale, à long terme et d’envergure planétaire. Elle intègre des perspectives économiques, sociétales, humaines, pédagogiques et scientifiques dans une dynamique solidaire. Un projet unique à innovations multiples dans lequel Philippe s’est reconnu en tant qu’entrepreneur de la Tech depuis 30 ans. Dans la vie, nous avons le choix pour les petites choses mais pas pour les grandes.