#29 - Duo - JPK 10.10

Patrick Paul

Patrick-Paul

Maxime Paul

Maxime-Paul

Après la Rolex Fastnet Race en 2017, ce tandem père-fils s’engage sur son second projet majeur en double, et s’alignera au départ de cette Cap-Martinique. 

Patrick PAUL, 59 ans, est originaire de la baie de Morlaix. Il a fait ses premières armes en régate, d’abord en planche à voile open, puis en habitable sur le Télégramme Tresco Trophée, avant de sauter le pas et courir sa première transat, la Transquadra 2014-2015 sur le bateau familial. 
Depuis son retour, il maintient la forme et s’entraîne à la Rochelle au sein du Team Transquadra. 
Il a en parallèle mené une carrière d’ingénieur informatique avant de fonder SAIL.cloud, le réseau social de tracking de la voile. 

Maxime, 25 ans, a connu ses premiers départs à Saint Quentin en Yvelines en laser. Pendant 5 ans, il sillonne la France et participe aux divers championnats. Puis il embarque avec son père, en double ou en équipage, pour régater en Atlantique, en Manche et en mer d’Irlande. 
Quand il n’est pas sur l’eau, Maxime vends les solutions d’une agence de notation de startups et de PME innovantes. 

Comme le disait le poète, pour Patrick et Maxime, "il n’y a que deux conduites dans la vie, ou on la rêve ou on l’accomplit” !




Patrick et Maxime Paul soutiennent l'association Sainte Bernadette !

Fondée en 1882, la Maison Sainte Bernadette a pour mission depuis bientôt 140 ans, de répondre au mieux aux besoins des personnes vieillissantes, dépendantes ou handicapées du secteur de Saint Thégonnec - Loc Eguiner, en Finistère. 

Gérée par une association à but non lucratif, l’établissement a obtenu le statut d’EHPAD en 2003. Sa devise : Evel er gêr, « Comme à la maison », exprime bien la volonté et les valeurs de l’institution qui se veut ouverte à tous, par l’accueil de toute personne, sans aucune distinction sociale.

Entièrement rénové tout récemment, l’établissement accueille à ce jour 110 résidents, emploie 81 salariés et reçoit le soutien d’un groupe de bénévoles qui viennent aider l’équipe d’animation. 

Animer le quotidien des personnes âgées est une priorité à la maison Sainte Bernadette, comme l’a bien montré la récente crise sanitaire. Pouvoir rencontrer un navigateur, partager sa vie quotidienne, suivre son évolution dans la course… est un bol d’oxygène, une respiration, tant pour les résidents que pour l’ensemble du personnel soignant. C’est une expérience innovante, qui permet de connecter les personnes âgées avec le monde actuel, avec des navigateurs proches de chez eux, de vivre encore, par procuration, de grandes émotions.      



Patrick-Paul
Maxime-Paul

Patrick Paul

Maxime Paul

Après la Rolex Fastnet Race en 2017, ce tandem père-fils s’engage sur son second projet majeur en double, et s’alignera au départ de cette Cap-Martinique. 

Patrick PAUL, 59 ans, est originaire de la baie de Morlaix. Il a fait ses premières armes en régate, d’abord en planche à voile open, puis en habitable sur le Télégramme Tresco Trophée, avant de sauter le pas et courir sa première transat, la Transquadra 2014-2015 sur le bateau familial. Depuis son retour, il maintient la forme et s’entraîne à la Rochelle au sein du Team Transquadra. 
Il a en parallèle mené une carrière d’ingénieur informatique avant de fonder SAIL.cloud, le réseau social de tracking de la voile. 

Maxime, 25 ans, a connu ses premiers départs à Saint Quentin en Yvelines en laser. 
Pendant 5 ans, il sillonne la France et participe aux divers championnats. Puis il embarque avec son père, en double ou en équipage, pour régater en Atlantique, en Manche et en mer d’Irlande. 
Quand il n’est pas sur l’eau, Maxime vends les solutions d’une agence de notation de startups et de PME innovantes. 
Comme le disait le poète, pour Patrick et Maxime, "il n’y a que deux conduites dans la vie, ou on la rêve ou on l’accomplit” !

Patrick et Maxime Paul soutiennent l'association Sainte Bernadette !

Fondée en 1882, la Maison Sainte Bernadette a pour mission depuis bientôt 140 ans, de répondre au mieux aux besoins des personnes vieillissantes, dépendantes ou handicapées du secteur de Saint Thégonnec - Loc Eguiner, en Finistère. 

Gérée par une association à but non lucratif, l’établissement a obtenu le statut d’EHPAD en 2003. Sa devise : Evel er gêr, « Comme à la maison », exprime bien la volonté et les valeurs de l’institution qui se veut ouverte à tous, par l’accueil de toute personne, sans aucune distinction sociale.

Entièrement rénové tout récemment, l’établissement accueille à ce jour 110 résidents, emploie 81 salariés et reçoit le soutien d’un groupe de bénévoles qui viennent aider l’équipe d’animation. 

Animer le quotidien des personnes âgées est une priorité à la maison Sainte Bernadette, comme l’a bien montré la récente crise sanitaire. Pouvoir rencontrer un navigateur, partager sa vie quotidienne, suivre son évolution dans la course… est un bol d’oxygène, une respiration, tant pour les résidents que pour l’ensemble du personnel soignant. C’est une expérience innovante, qui permet de connecter les personnes âgées avec le monde actuel, avec des navigateurs proches de chez eux, de vivre encore, par procuration, de grandes émotions.