#19 - Solo - Sun Fast 3200

Patrick Isoard

Patrick-Isoard

Patrick Isoard est ce que l’on appelle un fidèle des pontons et plans d’eau. Sur les pontons de la Trinité-sur-Mer il accueille dans ses deux magasins d’articles nautiques les passionnés du coin. Animateur des régates de ce port breton depuis tant d’années, il a également construit un très joli palmarès en duo sur les courses offshore en Atlantique, dont la célèbre Transquadra. 

La Cap-Martinique est pour lui l’occasion de traverser en solo, d’une traite, et comme il le dit lui-même : “impossible d’y résister” ! Ces mots traduisent bien son insatiable soif de naviguer et de régater. Sans jamais oublier l’après régate avec les copains pour comparer les options et les manoeuvres, prendre et donner le petit conseil qui va bien !

Il fera partie des “régionaux de l’étape” au départ et on peut compter, alors qu’il aura fêté ses 62 ans, sur son enthousiasme aussi à Fort-de-France.



Patrick Isoard soutient Enfant du Mékong !

 

Depuis 60 ans, Enfants du Mékong œuvre à la scolarisation des enfants pauvres en Asie du Sud-Est grâce aux parrainages. Sa mission principale est d’aimer et de secourir les enfants en leur offrant un avenir grâce à l’instruction. Ainsi l'association éduque, forme et accompagne les enfants et les jeunes jusqu’à leur insertion dans le monde professionnel. Elle améliore aussi leur condition de vie matérielle pour leur permettre de se construire intellectuellement et affectivement. 

Pour agir concrètement sur le terrain, Enfants du Mékong envoie chaque année des volontaires de solidarité internationale, les Bambous, pour des missions d'une durée minimum d'un an. C’est ainsi que Patrick a découvert cette association. En effet sa fille s’est engagée comme volontaire aux Philippines pendant 2 ans. Séduit par le travail accompli par Enfant du Mékong, c’est tout naturellement qu’il a pensé à s’unir à elle pour en porter les couleurs sur la Cap Martinique.