#18 - Duo - Ofcet 32

Victor Derville

Victor-Derville

Gauthier Figeac

Gauthier-Figeac

Ils ont chacun fait le tour de l’atlantique nord sur de petits bateaux : un First 30 de 42 ans d’âge pour Victor Derville et un plan Van de Stadt de 33 pieds -ancien également- pour Gauthier Figeac. Autant dire que l’un des plus jeunes équipages de la course a déjà des miles au compteur !

Ils ont aussi en commun, outre leurs 28 ans chacun, d’avoir émigré du nord vers la bretagne pour se rapprocher de l’eau, de grimper sur un bateau et régater dès qu’ils le peuvent. Leur talent et leur enthousiasme les rendent recherchés parmi les équipages.

Victor, un ingénieur BTP, amariné dès le biberon, a découvert le bateau en croisière familiale puis le large avec son père avant de naviguer et régater de son côté. 

Gauthier, venu à la voile un peu plus tard, ne la quitte plus puisqu’il travaille même chez un célèbre distributeur d’articles nautiques. 

Les deux amis sont “chauds bouillants” pour participer et traverser une fois encore la grande bleue... mais en course !

Victor-Derville
Gauthier-Figeac

Victor Derville

Gauthier Figeac

Ils ont chacun fait le tour de l’atlantique nord sur de petits bateaux : un First 30 de 42 ans d’âge pour Victor Derville et un plan Van de Stadt de 33 pieds -ancien également- pour Gauthier Figeac. Autant dire que l’un des plus jeunes équipages de la course a déjà des miles au compteur !

Ils ont aussi en commun, outre leurs 28 ans chacun, d’avoir émigré du nord vers la bretagne pour se rapprocher de l’eau, de grimper sur un bateau et régater dès qu’ils le peuvent. Leur talent et leur enthousiasme les rendent recherchés parmi les équipages.

Victor, un ingénieur BTP, amariné dès le biberon, a découvert le bateau en croisière familiale puis le large avec son père avant de naviguer et régater de son côté. 

Gauthier, venu à la voile un peu plus tard, ne la quitte plus puisqu’il travaille même chez un célèbre distributeur d’articles nautiques. 

Les deux amis sont “chauds bouillants” pour participer et traverser une fois encore la grande bleue... mais en course !